سنگِ مر مر‎ Serie Streaming Gratuit

سنگِ مر مر‎
  • Date de première diffusion: 2016-09-01
  • Dernière date de diffusion: 2017-03-02
  • Pays d’origine: PK
  • Langue originale: ur
  • Runtime: 38 minutes
  • Production: Momina Duraid Productions /
  • Genres: DrameFamilial
  • Réseaux de télévision:

    Hum TV


سنگِ مر مر‎

Nombre total de saisons: 1 Nombre total d’épisodes: 28

Vue d’ensemble:

Liste toutes les saisons:

  • Season 1
    2016-09-01

    28 Episodes

سنگِ مر مر‎ 2017


Partagez cette émission avec vos amis

Émission de télévision dans la même catégorie

8.6

Blue Spring Ride

Blue Spring Ride

Futaba Yoshioka est une jeune lycéenne de seconde qui avait du mal à s’entendre avec les garçons lorsqu’elle était au collège, à l’exception de Kô Tanaka, un élève de la classe voisine qui se fait transférer dans une autre école pendant les vacances d’été. Elle le revoit au lycée, mais non seulement son nom a changé de Kô Tanaka à Kô Mabuchi parce que ses parents ont divorcé entre-temps, mais son caractère est aussi devenu bien différent

7.5

Fruits Basket

Fruits Basket

Tohru, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Sôma, un de ses camarades de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu’elle ignore, c’est que la famille Sôma est victime d’une malédiction secrête. Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulières, en un des douzes animaux du zodiaque chinois ! Avec d’aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises..

8.5

Toradora!

Toradora!

En raison de son regard menaçant hérité de son père, Ryûji Takasu est un adolescent craint par les autres élèves de son lycée, car considéré comme un délinquant. Cette image étant à l’opposé de ce qu’il est réellement, ce dernier aimerait s’en séparer définitivement afin de ne plus souffrir des conséquences qui en découlent. Ryûji ne perd pas espoir d’y arriver grâce notamment à son ami Yûsaku Kitamuraqui, en plus d’avoir vu clair dans cette mésentente, lui a permis de rencontrer Minori Kushieda, dont il est tombé amoureux. Alors qu’il pense à elle, il bouscule par mégarde Taiga Aisaka, une élève de sa classe et amie de Minori, dont le mauvais caractère n’a d’égal que sa force. À la suite d’un concours de circonstances, Ryûji apprendra que Taiga est sa nouvelle voisine et que cette dernière est amoureuse de Yûsaku. Se développe alors entre les deux une relation ambiguë dans le but de se rapprocher des personnes respectives aimées.

8.9

Kaichou wa Maid-sama!

Kaichou wa Maid-sama!

Nous voici au lycée de Seika High, établissement de bas étages où les garçons forment 80% des effectifs. C’est dans cet univers très masculin qu’Ayuzawa Misaki, présidente du conseil des élèves, fait régner une discipline militaire. À force de travail et de détermination, ce petit brin de femme a su s’attirer de tous le respect. Belle, énergique, intelligente, Misaki suscite l’admiration parmi les autres filles, qu’elle ne manque jamais de défendre. En revanche, elle répand une terreur sacrée parmi les garçons, qu’elle tient fort peu en estime. C’est particulièrement le cas de son rival masculin, le très calme et respecté Usui Takumi, qui cristallise tous ses griefs. Éternel premier devant Misaki, Usui provoque en plus des océans de larmes en rejetant sans faiblesse les moults prétendantes qui osent se confesser à lui. Ce quotidien n’est qu’une facette de la vie de Misaki. Issue d’une famille pauvre, elle vit dans une maison délabrée, en compagnie de sa mère malade et de sa petite sœur. Pour subvenir à leurs besoins, elle travaille donc à mi-temps comme maid dans un café. Pour ne pas écorner une réputation chèrement acquise, la jeune présidente tient à garder secrète cette double vie. Aussi craint-elle le pire lorsqu’Usui la surprend à son travail. Mais contre toute attente, le jeune garçon révèle un intérêt pour Misaki, qu’il décide de soutenir. Dans l’ombre de la rivalité va naitre une certaine complicité, et peut-être plus…